Aperçu de la conférence


La Conférence sur les politiques agricoles canadiennes est la principale réunion d’orientation nationale pour le secteur agroalimentaire. Cette année, la Conférence se déroulera sous le thème suivant : Politiques et règlements favorisant la prospérité du système agroalimentaire canadien.

Pour que le secteur agroalimentaire soit prospère, il est nécessaire de continuer de mettre l’accent sur la compétitivité. Le bon fonctionnement des marchés repose sur la réglementation. Les politiques ont une incidence directe sur la capacité des entreprises et des producteurs canadiens de produire une valeur ajoutée. Comment devrions-nous réguler les marchés pour nous assurer un avenir prospère? La Conférence permettra de se pencher sur les politiques, les règlements et les facteurs économiques émergents. On y abordera les sujets suivants :

  1. Disposons-nous encore des règlements et des politiques nous permettant d’assurer un avenir prospère au secteur agroalimentaire?
  2. L’augmentation de la valeur des terres agricoles enregistrée récemment entraînera-t-elle une modification de la structure et de l’organisation des exploitations agricoles?
  3. Quelles leçons peut-on tirer de l’évolution des politiques laitières aux États-Unis et en Europe?
  4. Quels sont les principaux éléments déterminants de la compétitivité dans le secteur canadien de la transformation des aliments?
  5. Quelle incidence la Loi sur la salubrité des aliments au Canada et la Food Safety Modernization Act des États-Unis auront-elles sur la compétitivité de la chaîne d’approvisionnement?
  6. Durabilité et normes privées dans les chaînes d’approvisionnement agroalimentaire
  7. Est-ce que l’émergence de marchés alimentaires locaux améliore les possibilités de croissance ou y fait obstacle?

L’objectif de la conférence est de faire progresser le débat entourant les politiques dans le secteur agroalimentaire canadien en mettant l’accent sur les principaux enjeux économiques et politiques qui ont une incidence sur la compétitivité des producteurs, des fabricants d’aliments, des détaillants et des entreprises agroalimentaires.

Les exposés de chercheurs réputés et d’importants intervenants de l’industrie mettront en évidence les principaux problèmes auxquels est confronté le secteur agroalimentaire du Canada aujourd’hui et les solutions stratégiques à envisager. La conférence portera sur les recherches en cours dans l’ensemble du pays et facilitera l’échange d’idées entre les conférenciers, les participants de l’industrie et les analystes des politiques.

La quatrième conférence annuelle sur les politiques agricoles canadiennes aura lieu du 29 au 31 janvier 2014, au Château Laurier, à Ottawa, Ontario.

Programme de la conférence


Le mercredi 29 janvier
19 h à 21 h Réception d’accueil
Remise des trousses d’inscription
Le jeudi 30 janvier
7 h 45 à
8 h 45

Inscription et déjeuner
8 h 45 à 9 h Mot de bienvenue et remarques préliminaires
spacer

Jean-Philippe Gervais, président de la SCAE, Financement agricole Canada (Biographie)

 

De 9 h
à 10 h 15
DISCOURS-PROGRAMME : COMMERCIALISATION ET RÉGLEMENTATION DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE
 

Président: Jean-Philippe Gervais, président de la SCAE, Financement agricole Canada (Biographie)

Les marchés agricoles servent souvent d’exemples classiques de structures de marché en concurrence parfaite. Les intervenants du secteur agroalimentaire savent très bien que la réalité est toute autre. Les produits agroalimentaires sont de plus en plus différenciés; le phénomène de concentration se produit à différents niveaux de la chaîne alimentaire, et les décisions des producteurs et des consommateurs s’étendent à d’autres marchés. Dans ce contexte, la réglementation des marchés de l’agroalimentaire est omniprésente.

L’agriculture est en pleine évolution. Disposons-nous encore des règlements et des politiques nous permettant d’assurer un avenir prospère au secteur agroalimentaire?

Conférencier : Richard Sexton, University of California, Davis (Biographie)

 

PAUSE RÉSEAUTAGE DE 30 MINUTES

 

De 10 h 45
à 12 h 15

 

SÉANCE 1 : GROUPE D’EXPERTS SUR LES ENJEUX ENTOURANT LES TERRES AGRICOLES AU CANADA

 

Président: Jean-Philippe Gervais, président de la SCAE, Financement agricole Canada (Biographie)

Stimulée par les recettes élevées des productions végétales et les faibles taux d’intérêt, la valeur des terres agricoles ne cesse de croître au Canada. Certains signes montrent que de plus en plus de terres agricoles appartiennent à des non-exploitants et à des étrangers, ce qui pourrait changer le fonctionnement du marché de la vente et de la location des terres agricoles ainsi que la structure de la production agricole. Étant donné la grande quantité d’actifs agricoles qui seront transférés à l’avenir et les niveaux d’endettement du secteur agricole canadien, devrions-nous mettre en place de nouveaux règlements et de nouvelles politiques pour assurer la compétitivité des producteurs agricoles canadiens?

Conférenciers

Valeur, acquisition et politiques de terres agricoles : faits, répercussions et réflexions sur l'avenir

Brady Deaton, Université de Guelph (Biographie)

 

Encourager les investissements pro-agricoles : politiques envisageables

Ron Bonnett, Fédération canadienne de l’agriculture (Biographie)

 

Investissements pro-agricoles : le point de vue d'un investisseur

Tom Eisenhauer, Bonnefield (Biographie)

 

DÎNER (12 h 15 à 13 h 30)

 

De 13 h 30 à 15 h

 

SÉANCE 2 : AJUSTEMENTS STRUCTURELS DE LA POLITIQUE LAITIÈRE MONDIALE

 

Président: Maurice Doyon, président désigné de la SCAE, Université Laval (Biographie)

Les États-Unis et l’Union européenne sont en train de définir leurs nouvelles politiques agricoles et envisagent de mettre en place d’importantes réformes. Les États-Unis pourraient imposer une limite de production en échange de leur soutien de la marge des producteurs laitiers. Le régime des quotas laitiers de l’Union européenne sera progressivement éliminé d’ici 2015, mais des questions demeurent quant aux réformes du cadre de la Politique agricole commune. Quelles leçons peut-on tirer des politiques laitières adoptées ailleurs dans le monde?

 

Politique laitière : les portes du monde s'ouvrent

Mark Stephenson, Université du Wisconsin (Biographie)

 

Intervenants

Mise à jour sur la politique laitière européenne

James Rude, Université de l’Alberta (Biographie)

 

L’industrie laitière canadienne: un petit joueur sur la touche des ligues majeures

Gilles Froment, Commission canadienne du lait (Biographie)

 

PAUSE RÉSEAUTAGE DE 30 MINUTES

 

De 15 h 30 à 17 h

 

SÉANCE 3 : LA COMPÉTITIVITÉ DANS LE SECTEUR CANADIEN DE LA TRANSFORMATION DES ALIMENTS

 

Président: David McInnes, ICPA (Biographie)

Le secteur de la transformation des aliments est essentiel au dynamisme de l’économie canadienne. Pourtant, le pays se heurte à une dure réalité : dans le meilleur des cas, ce secteur est en transition rapide; dans le pire, il enregistre un recul débilitant. La réalité est brutale. En 2004, la balance commerciale accusait un déficit d’un milliard de dollars; en 2012, le déficit a atteint les 6,5 milliards de dollars.

L’Institut canadien des politiques agroalimentaires (ICPA) procède actuellement à une importante étude pour examiner la situation. Comprenons-nous vraiment ce qui est en train de se produire et les répercussions que cela aura sur le secteur, d’autres acteurs du secteur agroalimentaire et les consommateurs? Il y a cependant quelques lueurs d’espoir. Des investissements sont effectués, mais comprenons-nous la nature et le but de cette activité? Il s’agit là de quelques-unes des questions pertinentes que l’on doit se poser pour orienter le dialogue sur la stratégie, nos choix et notre avenir.

 

Stimuler la compétition à grande et petite échelle dans le domaine de la transformation des aliments - la complexité des microdécisions

Bob Seguin, George Morris Centre (Biographie)

 

L’industrie manufacturière canadienne: Tenace et en mouvance

David Sparling, Ivey Business School (Biographie)

 

ICPA : Impacts de l'étude de cas « Attributs de la réussite » de la compétition dans le secteur de la transformation alimentaire

Brynn Winegard, Schulich Executive Education Centre (Biographie)

 

Services financiers pour la croissance de l’industrie de la transformation alimentaire canadienne

Marc Deschênes, Exportation et développement Canada (Biographie)

 

RÉCEPTION EN SOIRÉE
De 17 h 30 à 19 h Concours d’affiches sur les travaux de recherche et vins et fromages
Fin de la journée
   
Le vendredi 31 janvier
7 h 30 à
8 h 30
Inscription et déjeuner

 

De 8 h 30
à 9 h 45

SÉANCE 4 : NOUVEAUX CADRES RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE SALUBRITÉ DES ALIMENTS EN AMÉRIQUE DU NORD

spacer

Président: Margaret Zafiriou, AAC (retired), SCAE (Biographie)

Les quelques incidents très médiatisés liés à la salubrité d'aliments survenus aux États-Unis et au Canada, de même que la sensibilisation accrue des consommateurs à l’égard de cette question, ont des incidences sur la réglementation visant à régler les problèmes de salubrité des aliments. La Loi sur la salubrité des aliments au Canada et la Food Safety Modernization Act aux États-Unis représentent un virage vers une approche axée sur les risques pour prévenir la contamination des aliments. Quelles sont les principales modifications apportées à la réglementation qui auront une incidence sur la compétitivité de la chaîne d’approvisionnement? Quelles sont les conséquences de la surveillance, de l’application des règlements et de la vérification de la conformité? Qui devrait informer les consommateurs de ces changements et de quelle manière le contexte réglementaire en évolution influera-t-il leur perception du risque et leurs choix alimentaires?

 

L'évolution de la gouvernance en matière de sécurité des aliments - Les répercussions pour le gouvernement, les entreprises et les consommateurs

Spencer Henson, Université de Guelph (Biographie)

 

Politique publique et le Plan d'action pour assurer la salubrité des aliments au Canada

Paul Mayers, Agence canadienne d’inspection des aliments (Biographie)

 

9 h 45
à 10 h 15

Présentation par les trois grands finalistes du concours d’affiches

 

PAUSE RÉSEAUTAGE DE 30 MINUTES

 

10 h 35
à 11 h 35

 

SÉANCE 5 : DURABILITÉ ET NORMES PRIVÉES DANS LES CHAÎNES D’APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE

 

Président: Jill Hobbs, Université de la Saskatchewan (Biographie)

Les consommateurs veulent en savoir davantage sur leur alimentation, et compte tenu de leurs ressources limitées, les entreprises se voient contraintes d’adopter des pratiques durables. Le mouvement pour l’alimentation durable a entraîné une importante multiplication des normes. Quel agencement de normes publiques et privées permet d’assurer la qualité des aliments et d’obtenir un bon rendement dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement alimentaire?

 

Normes de durabilité - Le point de vue du détaillant

Heather Mak, Conseil canadien du commerce de détail (Biographie)

 

C'est durable! Selon qui?


Sven Anders, Université de l’Alberta (Biographie)

 

11 h 35 à 12 h 30 SÉANCE 6 : RÔLE DES SYSTÈMES LOCAUX DE PRODUCTION DES ALIMENTS DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Président: Arden Esqueda, AAC, SCAE Executive (Biographie)

Les marchés locaux de l’alimentation représentent une part importante des ventes totales de produits alimentaires, et le Canada a récemment adopté des politiques et des règlements en matière de commercialisation qui soutiennent généralement le développement de chaînes d’approvisionnement locales. Quels sont les facteurs qui améliorent ou qui entravent la compétitivité des systèmes locaux de production des aliments?

 

Le rôle des filières agroalimentaires locales et régionales dans le développement économique: Opportunités modestes

Stephen Vogel, Economic Research Service - USDA (Biographie)

 

D'où viennent nos aliments locaux? : l'importance du contexte pour les marchés locaux


John Cranfield, Université de Guelph (Biographie)

 

12 h 30 à
12 h 45

MOT DE LA FIN

Maurice Doyon, président désigné de la SCAE, Université Laval (Biographie)

 

Fin de la conférence

 

Haut de la page Top of Page

Inscription


INSCRIPTION EN LIGNE EST OUVERT ET FERMERA 25 JANVIER 2014

LIRE CES INFORMATIONS AVANT DE S'INSCRIRE !

Tous délégués - l'exception de ceux qui font partie d'un groupe - doivent s'inscrire en utilisant le formulaire d'inscription en ligne.

Les non-membres peuvent devenir membres de la SCA dans la section 2 du formulaire en ligne ou à http://caes.megram.com/mem.php.

Les étudiants doivent être membres étudiants de la SCAE (30 $ de frais annuels) pour se qualifier pour le taux d'inscription d'étudiant. Devenir un membre étudiant à http://caes.megram.com/mem.php avant de s'inscrire à la conférence.

Groupes de 5 ou plus sur le même employeur ont droit à un tarif de groupe réduit (225 $ par personne). Contacter valcaes@telus.net pour des renseignements.

Remboursement des frais d'inscription ne seront pas autorisés après le 18 Janvier 2014.

FRAIS D'INSCRIPTION

Membre de la SCAE 225 $

Non-membre 350 $

Étudiant membre de la SCAE 175 $

INSCRIPTION SUR PLACE ?

Des frais de 375 $ seront facturés aux personnes qui s’inscrivent sur place.

ÉTUDIANT ?

Le taux d'inscription d'étudiants (175 $) est disponible uniquement aux membres étudiants de la SCAE. Les étudiants qui ne sont pas déjà membres doivent rejoindre le SCAE avant de s'inscrire (à http://caes.megram.com/mem.php). Les frais d'adhésion étudiant à la SCAE est de 30 $.

NON-MEMBRE DE LA SCAE ?

Le taux d'inscription non-membres est de 350 $. Non-membres ont la possibilité de devenir membres de la SCAE au moment de l'inscription et payer les frais d'inscription membres de 225 $

VOUS FAITES PARTIE D'UN GROUPE ?

Groupes de 5 ou plus sur le même employeur ont droit à un tarif de groupe réduit (225 $ par personne). Contacter valcaes@telus.net pour des renseignements.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR S'INSCRIRE EN LIGNE

Cliquez ICI pour s'inscrire (http://caes.megram.com/EventO.asp?Event_ID=12).

.

Haut de la pageTop of Page

Lieu


Cette conférence se tiendra au magnifique Fairmont Château Laurier à Ottawa, en Ontario, au Canada.

Cet hôtel est situé au 1, rue Rideau.

Numéro sans frais : 1-866-840-8402

LIEN POUR LES RÉSERVATIONS EN LIGNE

L’hôtel prendra les réservations à ce tarif tant que des chambres seront libres.




Chateau Laurier

Site Web de l'hôtel

Profiter de service Internet gratuit en devenant membre du Club du président

En adhérant au Club du président des hôtels Fairmont avant votre arrivée, vous aurez droit au service Internet et aux appels locaux gratuits. Il suffit de présenter votre numéro de membre à votre arrivée. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Options de Transport

  • Autobus d’OC Transpo no 97 Bayshore/Aéroport Téléphone : 613-741-4390 www.octranspo.com
    Le point de départ du circuit 97 se trouve au poste 14 de l’aérogare, au niveau 1, devant l’aire des arrivées. Le circuit 97 offre des véhicules à plancher surbaissé qui facilitent l’accès aux fauteuils roulants. Des billets sont disponibles au comptoir du transport à l’étage situé au niveau 1 à l’entrée principale de l’aire des arrivées. Montant exact exigé.
  • Service de limousine (sur demande) téléphone : 613-523-1560 no sans frais : 1-888-901-6222
  • Service de taxis : 613-523-1234
    Le tarif est d’environ 29 $ pour se rendre au centre-ville; des véhicules accessibles sont disponibles sur demande

Haut de la pageTop of Page

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE


PDF Trousse de Commanditaire

Nous remercions nos commanditaires!

COMMANDITE NIVEAU “DOUBLE PLATINUM ”


capi

 

COMMANDITE NIVEAU “OR”


Laval

 

COMMANDITE NIVEAU “ARGENT”


Guelph

FARE

UMan

 

UofS

U of Alberta

 

COMMANDITE NIVEAU “BRONZE”


fcc

 

Egg Farmers of Canadda

 

COMMANDITAIRE EXCLUSIVE
DU VIN ET FROMAGE


DFC

 

RUBANS DE PORTE-NOM CONTRIBUÉ PAR


WPlogo

 

Platine - 10 000 $ et plus


  • Deux inscriptions gratuites à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Table d'exposition gratuite
  • Logo bien en vue sur la trousse de conférence des participants
  • Article promotionnel dans la trousse de conférence
  • Lettre de bienvenue dans la trousse de conférence des participants
  • Occasion, pour les représentants d'entreprises, de souhaiter la bienvenue aux participants à la conférence
  • Reconnaissance des représentants d'entreprises présents
  • Logo bien en vue et reconnaissance de commandites sur le matériel promotionnel
  • Logo de l’entreprise bien en vue sur le site Web de la conférence
  • Logo de l’entreprise bien en vue et reconnaissance des commandites sur tous les documents utilisés dans les relations avec les médias
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d'un événement au cours de la conférence

Or - 5 000 $


  • Deux inscriptions gratuites à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Table d'exposition gratuite
  • Présence du logo sur la trousse de conférence des participants
  • Article promotionnel dans la trousse de conférence
  • Reconnaissance des représentants d'entreprises présents
  • Logo bien en vue et reconnaissance de commandites sur le matériel promotionnel
  • Logo de l’entreprise bien en vue sur le site Web de la conférence
  • Logo de l’entreprise bien en vue et reconnaissance des commandites sur tous les documents utilisés dans les relations avec les médias
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d'un événement au cours de la conférence

Argent - 2 500 $


  • Une inscription gratuite à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Article promotionnel dans la trousse de conférence
  • Logo bien en vue et reconnaissance des commandites sur le matériel promotionnel, y compris les affiches scientifiques, les brochures de programme, les affiches de l’événement et les actes de la conférence
  • Logo de l’entreprise bien en vue sur le site Web de la conférence
  • Logo de l’entreprise bien en vue et reconnaissance des commandites sur tous les documents utilisés dans les relations avec les médias
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d'un événement au cours de la conférence

Bronze - 1 000 $


  • Une inscription gratuite à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Logo bien en vue et reconnaissance des commandites sur le matériel promotionnel, y compris les affiches scientifiques, les brochures de programme, les affiches de l’événement et les actes de la conférence
  • Logo de l’entreprise bien en vue sur le site Web de la conférence
  • Logo de l’entreprise bien en vue et reconnaissance des commandites sur tous les documents utilisés dans les relations avec les médias
  • Mention spéciale en tant que commanditaire de l’événement au cours de la conférence


Commandites spéciales


Commanditaire de la réception d'accueil – 2 500 $

Une occasion de commandite exclusive pour organiser la réception d'accueil du mercredi soir (29 janvier). Cette commandite comprend les éléments suivants :

  • Une inscription gratuite à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Article promotionnel dans la trousse de conférence
  • Logo d'entreprise bien en vue au cours de la réception
  • Logo et reconnaissance de commandites sur le matériel promotionnel
  • Logo sur le site Web de la conférence
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d'un événement au cours de la conférence

Commanditaire de la dégustation de vins et fromages – 4 000 $

Une occasion de commandite exclusive pour organiser le vin et fromage du jeudi 24 janvier. Cette commandite comprend les éléments suivants :

  • Une inscription gratuite à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Reconnaissance des représentants de l’entreprise sur place
  • Bref discours aux participants à la conférence au cours de la réception commanditée
  • Article promotionnel dans la trousse de conférence
  • Logo d'entreprise bien en vue au cours de la réception (concours d’affiches)
  • Logo et reconnaissance de commandites sur le matériel promotionnel
  • Logo sur le site Web de la conférence
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d’un événement au cours de la conférence


Commanditaire du dîner – 3 000 $

Une occasion de commandite qui comprend les éléments suivants :

  • Une inscription gratuite à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Bref discours aux participants à la conférence au cours du dîner commandité
  • Article promotionnel dans la trousse de conférence
  • Logo d'entreprise bien en vue au cours du dîner
  • Logo et reconnaissance de commandites sur le matériel promotionnel
  • Logo sur le site Web de la conférence
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d'un événement au cours de la conférence


Commanditaire d'une pause-contacts – 1 500 $

Deux occasions de commandite. Cette commandite comprend les éléments suivants :

  • Une inscription gratuite à la conférence et aux réceptions en soirée
  • Logo bien en vue au cours de la pause-commanditée
  • Logo sur le site Web de la conférence
  • Mention spéciale en tant que commanditaire d'un événement au cours de la conférence

 

Haut de la pageTop of Page

 

CONCOURS D'AFFICHES SUR LES TRAVAUX DE RECHERCHE


Afin de mettre en évidence certains des travaux menés par les réseaux de recherche et leurs partenaires, il y aura une présentation d’affiches en même temps que le vin et fromage le jeudi 30 janvier. Les participants à la conférence seront invités à examiner les affiches et à poser des questions aux chercheurs sur les travaux de recherche. Les délégués qui examinent les affiches pourront voter pour le premier trois affiches.

Nouveau cette année, les trois finalistes feront une présentation orale de leur recherche vendredi matin le 31 janvier pour déterminer. La première place recevra un voyage à la Réunion annuelle de la SCAE à Vancouver en mai 2014 (billet d'avion (1000 $ maximum), inscription, et 3 nuits d'hébergement à l'hôtel). La deuxième place gagnera 300 $ et la troisième place gagnera 200 $.

Titre Chercheur
PDF L’INFORMATION FOURNIE PAR L’ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES SERVICES ÉCOSYSTÉMIQUES EST-ELLE UTILE POUR ÉTABLIR L’ORIENTATION DES POLITIQUES AGRICOLES?

 

Stéphane Bergeron, Maurice Doyon, et Monique Poulin
Université Laval
PDF Y A-T-IL UN MAILLON FAIBLE? UNE APPLICATION DU CONCEPT DE CHAÎNE DE VALEUR DE L’INNOVATION AUX ENTREPRISES AGRICOLES DE L’ONTARIO Andreas Boecker, Université de Guelph
Eric Micheels, Université de la Saskatchewan

 

PDF L’INCIDENCE DES SYSTÈMES DE REDEVANCES DE FIN DE CHAÎNE SUR L’ADOPTION DES VARIÉTÉS DE BLÉ Katarzyna Bolek et Richard Gray, Université de la Saskatchewan

 

PDF

SANTÉ, QUALITÉ DE L'EAU ET ADOPTION DE MESURES DÉFENSIVES PAR LES MÉNAGES ET DE PRATIQUES DE GESTION BÉNÉFIQUES SUR LES FERMES DU QUÉBEC

Lota D. Tamini, Sagine Jeudy, Gale West et Bruno Larue
Université Laval
PDF

ADOPTION DE LA LUTTE ANTIPARASITAIRE INTÉGRÉE PAR LES PRODUCTEURS DE GRANDES CULTURES DU QUÉBEC

Gale West et Isamëlh Cissé,
Université Laval
PDF RÉSIDUS D'IODE DANS LE RÉSERVOIR EN VRAC DU LAIT : PERCEPTIONS DES PRODUCTEURS DE L'ÉCONOMIE VERSUS IMPÉRATIFS DES CONSOMMATEURS Gale E. West et Lassina Ouattara,
Université Laval
PDF LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE ET L'INVESTISSEMENT DIRECTS ÉTRANGERS SONT-ILS MAUVAIS POUR L'ENVIRONNEMENT? Eskandar El Marzougui, Bruno Larue, Lota Tamini,
Université Laval
PDF INDICATIONS GÉOGRAPHIQUES ET COMMERCE AU SEIN DE L'UNION EUROPÉENNE Zakaria Sorgho et Bruno Larue, Université Laval
PDF STRATÉGIES DE SOUMISSION DANS LES ENCHÈRES SUCCESSIVES Rebecca Elskamp et Alan Ker,
Université de Guelph
PDF LES LOIS CRÉÉES DANS LE CADRE DE L’UPOV 91 NE SE VALENT PAS TOUTES - RÉPERCUSSIONS SUR L’AVENIR DES ACTIVITÉS DE SÉLECTION DU BLÉ AU CANADA Seraina Giovanoli, Université de la Saskatchewan
Superviseur : Richard Gray

 

PDF MENTALITÉS FACE AUX RISQUES ET ADOPTION DE LA SCIENCE GÉNOMIQUE DANS LA PRODUCTION LAITIÈRE Xi Yu, Getu Hailu et Ying (Jessica) Cao
Université de Guelph

 

PDF DOLLARS CANADIENS RÉSERVÉS À L’ALIMENTATION :
RÉPARTITION ENTRE LA PART DE L’EXPLOITATION
ET LA FACTURE DE MISE EN MARCHÉ
Jessica Kelly, Alfons Weersink et John Cranfield, Université de Guelph
Patrick Canning, Service de recherche économique
Ken Nakagawa, Agriculture et Agroalimentaire Canada

 

PDF MARGE DE MANOEUVRE DE L’OMC SUR LE SOUTIEN AGRICOLE AYANT DES EFFETS DE DISTORSION SUR LES ÉCHANGES ENTRE 1995 ET 2011 : INDE, CHINE, UE ET É.-U.

 

Lars Brink,
conseiller indépendant
PDF LE CONSOMMATEUR ET LA CONFIANCE : LE RÔLE DE LA CONFIANCE DANS LE SYSTÈME ALIMENTAIRE ET LES MARQUES

 

Rim Lassoued et Jill E. Hobbs
Université de la Saskatchewan
PDF RÉFORME DE LA GESTION DE L’OFFRE : LE CAS DES PRODUITS LAITIERS Richard Barichello, Michael Grant, Mark Liew et Vijay Gill
Université de la Colombie­Britannique, le Conference Board du Canada– Centre de l’alimentation au Canada

 

PDF ARBITRAGE SPATIAL SUR LE MARCHÉ DU CANOLA DE L’OUEST CANADIEN Janelle M Mann et Derek G Brewin
Université du Manitoba

 

PDF ESTIMATION DU COÛT DE LA LUTTE CONTRE LA POLLUTION AGRICOLE : ÉTABLISSEMENT DES PRATIQUES DE GESTION BÉNÉFIQUES DANS LE BASSIN HYDROGRAPHIQUE DU BRAS D’HENRI

 

René Roy, Laurie Baker et Paul J. Thomassin
Université McGill
PDF CHANGEMENT TECHNOLOGIQUE ET RENDEMENT DES CULTURES Tor N. Tolhurst et Alan P. Ker
Université de Guelph
PDF LES GOUVERNEMENTS SONT-ILS LE LÉVIATHAN DONT L’AGRICULTURE A BESOIN? Tor N. Tolhurst, John Cranfield et Shuang Li, Université de Guelph

 

PDF UNE NOUVELLE APPROCHE POUR MODELER L’INNOVATION À L’AIDE DE NOUVELLES CARACTÉRISTIQUES DE PRODUIT Mohammad Torshizi et Richard Gray, Université de la Saskatchewan

 

PDF HYBRIDATION ET DYNAMIQUE DE RÉCUPÉRATION
DE LA VALEUR DANS L’INDUSTRIE DU CANOLA
Mohammad Torshizi et Richard Gray, Université de la Saskatchewan

 

PDF MOTEURS ET OBSTACLES EN MATIÈRE D'INNOVATION DANS LE SECTEUR CANADIEN DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE : RÉPERCUSSIONS SUR L'ÉLABORATION DES POLITIQUES

 

Nicoleta Uzea et David Sparling, Ivey Business School, Western University
PDF QUEL RAPPORT Y-A-T-IL AVEC LE COMMERCE? :
ÉTUDE DE L’IMPACT DU TRANSFERT DIRECT D’AIDE
ALIMENTAIRE SUR LES AGRICULTEURS
SUBSAHARIENS ET LE COMMERCE AGRICOLE

 

Johanna Wilkes, Balsillie School of International Affairs
Rakhal Sarker, Université de Guelph
PDF ÉVALUATION DES IMPACTS ÉCONOMIQUES DE LA R­D FINANCÉE PAR LES PRODUCTEURS CANADIENS Zhihua Xiao, Université de la Saskatchewan
PDF ANALYSE DE LA PRATIQUE DE LA REMISE À L’EAU CHEZ LE PÊCHEUR DE SAUMON ATLANTIQUE AU QUÉBEC M.O. Robert Lambert, J.P. Gagnon Fleury, R. Lambert , Centre de recherche en économie de l'environnement, l'agroalimentaire, les Transports et l'Énergie (CREATE)
et L. Bernatchez, Chaire de recherche du Canada en Génomique et Conservation des Ressources Aquatiques, Département de biologie

Haut de la pageTop of Page

Personnes-ressources de la conférence

Addresse :

Société canadienne d’agroéconomie
Rm 360, Business & Economics Building
PO Box 1700, STN CSC
University of Victoria
Victoria (Colombie-Britannique)
V8W 2Y2

Télécopieur: 1-866-543-8613


Envoyer un courriel

Comité organisateur :

Jean-Philippe Gervais, Président de la SCAE
John Cranfield, Président sortant de la SCAE
Maurice Doyon, Président désigné de la SCAE
Tabitha Rich, Trésorière de la SCAE
Margaret Zafiriou, Conseillère de la SCAE
Arden Esqueda, Conseillère de la SCAE
Valerie Johnson, Société canadienne d’agroéconomie
Kathy Larson, Université de la Saskatchewan


Comité du programme :

Jean-Philippe Gervais, FCC/FAC
John Cranfield, U Guelph
Maurice Doyon, U Laval
Chad Lawley, U Manitoba
Namatie Traore, Telfer School of Management
Greg Strain, AAFC/AAC
Ted Bilyea, CAPI/ICPA
David McInnes, CAPI/ICPA
Peter Boxall, U Alberta
Ellen Goddard, U Alberta
Jill Hobbs, U Saskatchewan
Bruno Larue, U Laval
Al Mussell, George Morris Centre
Valerie Johnson, Société canadienne d’agroéconomie

 


 

 

© Canadian Agricultural Innovation and Regulation Network 2013. Tous droits réservés.
CAIRN, a/s Départment des politiques, du commerce et de l'économie des bioressources, 51 Campus Drive,
University of Saskatchewan, Saskatoon (Saskatchewan) S7N 5A8 Canada
Envoyez-nous un courriel.
English | Français
Logo

 

Conference 2012